Skip to main content
strategie-seo-globale-augmenter-trafic-organique.jpg

Une stratégie SEO globale pour augmenter le trafic organique

Vous peinez à attirer plus de visiteurs sur votre blog ? Nombre d’autres blogueurs se sont déjà trouvés dans la même situation que vous. Voici comment ils sont parvenus à remonter la pente et booster le trafic organique de leur blog.


Pourquoi élaborer une stratégie SEO globale ?

Promouvoir un blog après sa création est un travail de longue haleine. Il ne suffit pas de publier de nouveaux contenus et de répondre aux commentaires des lecteurs. Cette méthode trop simpliste fonctionne rarement. Cela n’arrive que lorsque toutes les conditions sont réunies (belle plume, sujet percutant et bon timing de publication). Le trafic organique obtenu à partir d’un seul post intéressant dure rarement dans le temps. Augmenter le nombre de visites de manière durable demande donc un effort permanent. Et une stratégie SEO cohérente, bien sûr. Une telle stratégie ne se limite pas à la seule création de contenus efficaces. Vous pouvez produire quatre, cinq ou six contenus par semaine, voire plus et n’obtenir en retour qu’une faible progression du trafic organique. Une stratégie SEO bien pensée comporte plusieurs autres volets. 

Supprimez les contenus très peu visités

À première vue, ce conseil contredit l’avis de bien d’experts SEO. Après tout, mettre à la corbeille des publications sur lesquelles vous avez consacré beaucoup de temps et d’énergie semble surprenant. Derrière cette décision radicale se cache pourtant une réalité qu’il ne faut pas négliger.

Il y a quelques années encore, les gourous d’internet préconisaient la production de nombreux contenus pour attirer l’attention de Google… et des internautes. Pas plus tard qu’en 2013, la règle d’or du contenu est la suivante : plus vous en avez, mieux c’est. Cette méthode a bien fonctionné pendant quelque temps. Puis, Google déploie de nombreuses mises à jour sur son algorithme de recherches. La très célèbre Hummingbird – ou Colibri – lancée en 2013 en fait partie. Parallèlement, le nombre de blogs et de pages de blogs a explosé. L’on compte actuellement plus de 2 millions de nouveaux posts de blogs par jour. Ces changements ont bouleversé radicalement les fondements mêmes du SEO. Créer un grand nombre de contenus génère actuellement plus de mal que de bien. Et l’explication est toute simple.

Google surveille actuellement plusieurs signaux pour évaluer la qualité des sites et des blogs. Le nombre de visites uniques sur les pages en fait partie. Imaginez maintenant que vous produisez plusieurs posts de blog, dont une bonne partie n’a généré aucune visite. Ce genre de contre-performance correspond à un mauvais signal aux yeux de Google. En clair, votre site sera considéré comme peu fiable par les algorithmes de Google. Ces derniers ne l’afficheront donc pas en première page dans les résultats de recherche.

Un pareil désastre est évitable. Faites d’abord un audit de l’ensemble du contenu de votre blog. Marquez ensuite les performances de chaque page, en chiffrant le nombre de visites totales, les visiteurs issus des recherches, le domaine référant (nombre de liens entrant) ainsi que le nombre de mots. Vous remarquerez assez vite des posts qui n’ont généré aucune vue, ni attiré aucun lien entrant. C’est précisément ce genre de contenus qui doitêtre supprimé de votre blog.

Chaque suppression doit être accompagnée d’une compensation. Les liens des pages supprimées doivent être notamment redirigés vers d’autres pages plus pertinentes ou vers la page d’accueil.

Utilisez des mots-clés pertinents dans vos contenus

Les mises à jour effectuées par Google ont largement influencé les pratiques SEO. Ces « améliorations » entraînent notamment l’abandon de la méthode de référencement qui se focalise exclusivement sur les mots-clés. L’utilisation abusive de mots-clés est même pénalisée. Cela ne change pourtant rien au fait que l’emploi de mots-clés demeure l’un des éléments phares du SEO. Élaborer une stratégie de contenu sans mots-clés est aujourd’hui impensable.

La connaissance des mots-clés qui intéressent les internautes dans un domaine précis procure en effet un certain nombre d’avantages. Cela vous aide notamment à identifier les sujets qui intéressent vraiment vos lecteurs. Une étude de mots-clés détaillée permet aussi d’évaluer le volume de trafic organique que vous pourriez atteindre sur votre blog. Mais comment faire pour identifier les bons mots-clés pour votre blog ?

Plusieurs outils d’analyse et de planification de mots-clés existent sur internet. Vous pouvez évidemment utiliser le service Adwords de Google. D’autres services indépendants, comme Long Tail Platinum ou Positions Explorer sont aussi disponibles. Ces services vous aideront à isoler les mots, expressions et sujets qui génèrent le plus de visites dans votre secteur d’activités. Vous pourriez alors élaborer une stratégie de contenu claire à partir de ces données.

Concentrez-vous sur la qualité, non sur la quantité

Vous avez l’habitude de publier plusieurs posts sans vraiment analyser leur réelle pertinence ? Une telle stratégie aurait été très efficace il y a cinq ou six ans. Plus maintenant. Beaucoup de choses ont changé entretemps. Google et les autres moteurs de recherches sont devenus beaucoup plus regardants sur la qualité des publications et sur l’utilisation des mots-clés. Le simple fait de créer un grand nombre de contenus ne constitue plus désormais un signal de fiabilité. Les algorithmes de Google sont maintenant capables de « lire » et d’évaluer la pertinence des mots-clés employés dans chaque publication.

Le défi se veut alors simple : vous devez créer un contenu parfaitement adapté au mot-clé sur lequel vous comptez positionner votre site. Trouver de tels contenus demande du temps, beaucoup de temps même. Cela réduirait significativement la fréquence de vos publications, mais améliorerait à coup sûr la qualité de vos contenus. Votre site gagnerait alors en autorité et attirerait beaucoup de liens entrants. Google interprétera ces signaux comme un signe de qualité et fera apparaître votre site en bonne position sur les mots-clés que vous ciblez.

Filtrez les articles invités

Voici un conseil assez courant dans le cercle des blogueurs : écrire un article invité sur d’autres blogs constitue un bon moyen d’augmenter le trafic et d’améliorer la visibilité. Et ça marcherait aussi en sens inverse. Les faits montrent néanmoins que Google voit les choses autrement.

Grâce à ses algorithmes en constante amélioration, Google est capable de déceler la différence de qualité de différents posts d’un même site. Là réside tout le problème avec les articles invités : vous n’avez jamais l’assurance d’avoir du top qualité à tous les coups. Si certains blogueurs sont bien capables de vous fournir des contenus irréprochables, d’autres n’en ont pas la capacité. Accepter toutes les demandes de guest-blogging vous ferait alors plus de mal que de bien.

Prenez le temps de lire le blog de ceux qui veulent publier un article invité sur votre site. Ne croyez surtout pas que vous devez accepter tous les articles invités au nom de la solidarité entre blogueurs. La seule règle qui prévaut est celle de la qualité. Accueillez seulement les posts qui méritent de figurer dans votre timeline, même si cela vous pousse à refuser 70 %, 80 % voire 90 % des demandes de guest-blogging.

Votre blog, l’auteur de l’article invité et vos lecteurs sont tous gagnants si vous agissez ainsi. Votre blog obtiendra un contenu de grande qualité qui sera bien référencé. Vos lecteurs apprécieront aussi les informations fournies dans ces publications. L’auteur bénéficie, pour sa part, d’une certaine visibilité et pourrait recruter de nouveaux lecteurs.

Optimiser les publications : tout un art

L’optimisation d’un post de blog ne se résume pas à la seule utilisation de bons mots-clés. Bien d’autres « détails » comptent. Voici une liste non exhaustive des paramètres à vérifier pour avoir des contenus idéalement optimisés :

  • la présence du mot-clé principal dans l’URL
  • la mention du même mot-clé dans la description et le titre du post
  • l’utilisation du mot-clé ciblé dans le texte
  • la présence du mot-clé principal dans la description de l’image du post

L’optimisation des posts ne doit en aucun cas perturber vos lecteurs. Assurez-vous d’inclure les mots-clés de façon naturelle dans vos publications. Mieux vaut en effet proposer un post irréprochable d’un point de vue grammatical et orthographique, plutôt que d’utiliser des tournures maladroites au nom du SEO.

Investissez dans la promotion de vos contenus

Un post de blog exceptionnel n’aura aucun impact si personne ne s’en aperçoit. Un contenu peu mis en avant est promis à l’échec et à l’oubli. Vous avez ainsi l’obligation de faire la promotion de vos nouvelles publications — et même des anciennes — au bon moment. Mais comment procéder ?

Les experts SEO ont l’habitude de répondre à cette question par une règle toute simple : consacrez 20 % de votre temps à la création. Les 80 % restants seront affectés à la promotion. Autrement dit, si vous passez une journée entière à écrire un post, vous devez être prêt à passer les quatre prochaines journées à le promouvoir. Il existe plusieurs façons de lancer une publication sur internet :

  • partagez-la sur les réseaux sociaux influents
  • ciblez tous les lecteurs concernés par la publication
  • attirez l’attention de quelques influenceurs sur votre post
  • déclinez la publication sous d’autres formats (vidéos, présentation PowerPoint, etc.)
  • mentionnez votre post dans des commentaires de blogs ou d’articles
  • mentionnez votre publication dans des forums
  • proposez votre post comme article invité sur d’autres blogs

Vous connaissez sans doute d’autres moyens de promouvoir votre contenu. Notre conseil est clair : faites tout ce qui est dans vos moyens pour attirer l’attention sur vos posts de blog. Cela vous demandera du temps et beaucoup d’énergie. Mais ça en vaut réellement la peine.

Maîtrisez les aspects techniques d’une bonne stratégie SEO

Une bonne stratégie SEO prend aussi en compte les détails techniques liés au fonctionnement même de votre blog. Ces « détails » n’en sont pas vraiment, eu égard à leur impact sur la réputation et les performances de votre site. Les lecteurs avertis apprécient certes les contenus de qualité. Ils seront toutefois plus satisfaits s’ils accèdent facilement à ces contenus. Une page qui se charge trop lentement s’avère ainsi pénalisante. C’est aussi le cas des images de mauvaise qualité, des sous-titres mal formatés et autres paragraphes illisibles.

Les liens cassés envoient aussi de mauvais signaux à Google et aux utilisateurs. Faites le nécessaire pour réparer ces liens défectueux, qu’ils soient entrants ou sortants. Vous pourriez, par exemple, utiliser la Redirection 301 pour prévenir les erreurs 404 et conserver ainsi votre trafic et votre Page Ranking.

Related articles published in SEO :

Source : https://ahrefs.com/blog/seo-strategy/

Noter cet article