Skip to main content
quelques-tendances-en-matiere-de-branding-pour-2018.jpg

Quelques tendances en matière de branding pour 2018

Spécialiste du marketing hollandais, Andy Mosmans présente sa vision sur un certain nombre de tendances en matière de branding, pour les 12 mois à venir. Selon lui, ces tendances seront durables, expliquant ainsi l’intérêt qu’elles doivent susciter dès à présent.


Le branding doit avant tout servir un objectif précis

L’entreprise capable d’avoir un bon objectif servira à la fois sa marque et ses clients, mais également la société en général. Lorsqu’elle arrive à créer une valeur vraiment significative, cela participe au progrès des personnes, des marques ainsi que de la société. Il s’agit, selon un article consacré au branding dans le magazine Tijdschrift voor Marketing, d’une approche tridimensionnelle qui demande à être étudiée davantage. L’objectif devenant un véritable positionnement, la première étape consiste à justifier son existence. Par exemple, pour Center Parcs, marque néerlandaise de villages de vacances et résidences de tourisme, le nouvel objectif est de renforcer les liens familiaux.

Kees Klomp prône la culture de la marque

Kees Klomp est sur le point d’être nommé nouveau directeur de Stichting Maatschappij en Onderneming, SMO. Cette fondation hollandaise a pour mission d’initier et de stimuler le dialogue entre les entreprises et la société. Selon lui, le branding doit plutôt tourner autour du service, transcendant ainsi l’intérêt des personnes et des entreprises. Une telle stratégie de branding peut devenir une véritable culture, aussi bien auprès des consommateurs que des employés. Par ailleurs, en entreprise, la culture de la marque provoque un sentiment de fierté, d’appartenance à un groupe. Ainsi, la culture de marque fera de plus en plus l’objet d’une grande attention, avec pour objectif la création d’un environnement inspirant qui comble les souhaits et les désirs de l’entreprise d’une part, et de l’autre, ceux des employés.

Devenir la marque du moment

Nous vivons dans une société où la marque donne tout leur sens aux produits, services et organisations. Elle participe également à la manière dont nous appréhendons la société et le monde. Toutefois, il faut garder à l’esprit qu’une marque peut également se fondre dans un contexte. Par exemple, les événements ponctuels peuvent devenir une marque : fête des mères, fête des pères, Saint-Valentin, Black Friday, Cyber Monday, etc. En Chine, il existe également un Single Day, qui a vu le jour en 1993 au sein de la prestigieuse université de Nianjing. Alibaba, géant du e-commerce, n’a pas manqué d’y voir un marché juteux et dynamique en ouvrant des boutiques éphémères, appelées pop-up stores, pour l’occasion.

Passer du magasin virtuel au magasin physique

Saviez-vous qu’Apple Store se contentait désormais d’être appelé Apple ? Amazon a quant à lui repris la chaîne de supermarchés Whole Foods, sans parler de Samsung et ses pop-up Galaxy Studios. Ainsi, plus le monde se numérise, plus les consommateurs semblent développer un attachement aux expériences physiques, au grand bénéfice des marques.

Bien entendu, la liste des tendances en matière de branding ne s’arrête pas en si bon chemin. Les entreprises, les villes, les événements… chaque élément semble posséder aujourd’hui les outils et l’envie nécessaires pour se transformer en marque. Les consommateurs n’ont aucune difficulté à adopter cette nouvelle manière de procéder, comme nous devrions en être témoins en 2018 !

Article published in Content Marketing News :

 

Image : Shutterstock

Noter cet article