Skip to main content
curer-contenu-inteligemment-maniere-originale-.jpg

Comment curer du contenu inteligemment et de manière originale ?

La curation de contenu fait partie intégrante du quotidien des marketers, des influenceurs, des créateurs de contenu et de tout le microcosme du marketing en ligne. Chacun a sa manière de chercher les informations à partager à l’audience. Une question mérite alors d’être posée : existe-t-il une méthode universelle de curation de contenu ? Comment s’y mettre sans sombrer dans la banalité ?


Pourquoi faut-il curer des contenus de qualité ?

Nul ne saura jamais comment procéder correctement à une curation de contenu sans savoir exactement de quoi il s’agit et en quoi cela est si important. Pour faire dans la simplicité, la curation de contenu désigne le fait de mentionner ou de partager une citation ou une autre information créée et diffusée par un expert en la matière. Les musées et les salles d’exposition font, par exemple, de la curation en sélectionnant des oeuvres d’art et en les exposant dans leurs locaux. Les radios et les chaînes de télé fonctionnent de la même manière avec les morceaux de musique, les clips vidéos et autres compositions des chanteurs et musiciens.

L’art de la curation n’est donc pas nouveau. C’est pourquoi les marketers l’adoptent depuis quelques années en curant des contenus créés par d’autres, dont les posts de blogs, les vidéos et les citations. Le recours à la curation de contenu procure un certain nombre d’avantages :

  • l’amélioration de la productivité ainsi que la qualité des contenus
  • l’utilisation – la diffusion de contenus d’auteurs reconnus renforce aussi la crédibilité
  • la curation de contenus favorise la création d’un réseau de liens de qualité
  • la création de liens professionnels avec d’autres auteurs

Barry Feldman, un expert marketing de renom, considère même la curation de contenu comme une forme de travail collaboratif. Le partage de contenus devient tellement réciproque actuellement, au point de booster le partage de liens, la notoriété, la crédibilité et le trafic de tous les acteurs qui pratiquent la curation. Tout le monde veut dès lors savoir comment profiter au mieux de cette manne. Certaines méthodes de curation garantissent en effet de meilleurs résultats que d’autres.

La curation de contenu est une science aux mille ramifications

Les bénéfices de la curation de contenu sont nombreux et non exhaustifs. Savoir qu’il existe plusieurs manières de curer constitue donc une assez bonne nouvelle. Attention toutefois à ne pas vous enflammer trop vite. L’existence de plusieurs méthodes de curation n’est pas vraiment une si bonne nouvelle. Les experts en la matière sont unanimes sur ce point : une grande majorité des techniques de curation employées actuellement sont désuètes et inopérantes.

Voici un seul exemple. Twitter regorge de posts de qualité, qui valent vraiment le détour. Imaginons maintenant qu’un propriétaire de blog ou un autre utilisateur de Twitter trouve un tweet intéressant et le partage à ses followers. Il a jugé bon de ne rien ajouter d’autre, sauf quelques mots comme « vous devez lire ceci » ou « tweet très intéressant ». Il ne fait aucune erreur dans cette action. Pourtant, il n’apporte pas, non plus, de plus-value au tweet.

Plusieurs marketers procèdent pourtant de la même manière, fidèles à une pensée selon laquelle la curation de contenu n’inclut pas la création d’un contenu nouveau. Ceci est évidemment faux, surtout si vous voulez tirer le maximum de profit de la curation de contenu. Le meilleur moyen d’exploiter le potentiel marketing de la curation dépend en réalité de votre capacité à donner votre propre point de vue sur un contenu donné. Vous pouvez y arriver de différentes manières.

Comment curer intelligemment du contenu ?

Citer un auteur ou un extrait de livre sans ajouter de commentaire ne fait pas de vous un curateur abouti. Vous devez défendre et mettre en avant une idée tout au long du processus. Et ledit processus n’est pas universel. Il existe plusieurs façons de le mener à bien.

Miser sur le partage social et les citations

Cette méthode demeure la plus utilisée de tous les curateurs de contenus. Vous devez trouver dans un premier temps une citation, un post ou une publication qui peut donner plus de valeur à votre propre contenu. Vous avez juste à l’inclure dans un post créé par vos soins et vous obtiendrez une histoire ou une analyse qui capte l’attention des lecteurs. La visibilité du contenu sera encore plus grande si vous le diffusez à travers les médias sociaux que sont Facebook et Twitter, entre autres.

Valoriser les newsletters et les listes

Les internautes se lassent rapidement des newsletters qui se contentent de promouvoir leur compagnie ou leurs nouveaux contenus. Si vous utilisez les newsletters dans votre campagne marketing, concentrez-vous seulement sur les contenus qui présentent les informations les plus pertinentes, en lien avec votre activité, sous la forme d’une liste condensée. L’interactivité étant indissociable de la curation de contenu, utilisez ces newsletters pour dresser des listes de sources ou de références incontournables pour votre stratégie marketing. Ces listes peuvent arborer la forme d’un post de blog, d’une infographie ou encore d’une page web.

Intéressez-vous aux collections

Les collections ressemblent peut-être aux listes de prime abord, mais il n’en est rien. Il s’agit en réalité d’un ensemble de contenus, d’idées ou d’informations regroupées en un lieu, assorties de visuels et de nombreuses autres mises en forme. Les collections sont très utiles pour générer de l’engagement. Leur conception demande un minimum d’imagination et un sens poussé du design.

Les round-ups et le search restent d’actualité

Parfois, les citations d’experts sont difficiles à trouver. Vous devez alors contacter directement les experts qui vous intéressent et consigner leur réponse dans un document plein de résumés. Recueillir ces avis peut prendre des heures et demande beaucoup d’efforts. Cette méthode de curation est pourtant très efficace et vous ouvre de nombreuses portes.

Les round-ups sont plus complexes qu’un simple travail de recherche sur les réseaux sociaux ou sur les moteurs de recherche. Quant au search, il reste malgré tout très utile pour dénicher des informations ou des contenus fort intéressants.

Mobiliser l’audience

Cette tactique est à la fois amusante et originale à bien des égards. Poser une ou plusieurs questions à l’audience est un excellent moyen de recevoir les feedbacks des lecteurs et de générer ainsi de l’interactivité. Surtout, leurs réponses peuvent être rassemblées dans un round-up, dans une liste ou dans une collection et servir ainsi votre curation de contenus.

Republier une publication ou un autre contenu

C’est peut-être la méthode de curation la plus simple et la plus — ou la moins — efficace du lot. Partager le contenu d’un auteur est toujours valorisant à ses yeux. Cette action est moins bénéfique pour celui qui partage s’il se contente de republier le post en l’état, sans aucune modification ou sans aucun commentaire. Or, le fait de republier un article, un post de blog, une vidéo ou un autre contenu peut s’avérer profitable pour votre stratégie de communication si :

  • vous prenez la peine de reformuler certains sous-titres
  • vous ajoutez au contenu les extraits d’une interview ou les citations de l’auteur
  • vous commentez le contenu avec des idées opposées
  • vous rédigez une introduction et/ou une conclusion qui montre votre point de vue sur la question

Ces ajouts résument au final le secret d’une curation de contenu gagnante.

A lire aussi dans la rubrique Le Marketing de Contenu :

Image Shutterstock :

Noter cet article