Skip to main content
collecte-donnees-utilisateurs-10-questions-poser-amont.jpg

Collecte de données utilisateurs : 10 questions à se poser en amont

Votre entreprise a sans doute besoin de procéder à la collecte de données relatives à ses clients, qu’il s’agisse d’informations personnelles ou financières. En acceptant de jouer le jeu, ces clients vous font confiance : votre entreprise s’engage à ne pas divulguer ou utiliser ces informations dans un autre cadre que votre affaire. En réfléchissant à un système de collecte fiable, vous éloignerez les risques de diffusion ou pire, de vol de données. Comment y parvenir ? Voici 10 questions que vous devez vous poser avant de vous lancer.


Comment peut-on valoriser ses clients et augmenter ses ventes ?

Sans clients, votre entreprise ne pourrait exister. Il est donc essentiel de les choyer, en prenant le temps de les connaître et de savoir ce qu’ils veulent. Cet état d’esprit aura des répercussions positives sur votre stratégie marketing, la fidélité des clients, et vos chiffres de vente.

Jeff Tanner est professeur de marketing à l’Université Baylor et directeur du Business Collaboratory de l’institution. Ce spécialiste explique que les informations collectées permettront de créer des offres. Ces dernières permettront quant à elles d’augmenter le taux d’achat tout en offrant de la valeur ajoutée aux clients, qui obtiennent ce qu’ils veulent.

Quels types de données faut-il collecter, et pourquoi ?

Les informations de base, à savoir l’identité, les adresses postales et électroniques, vous permettront de personnaliser votre communication, et de rester en contact en cas de réclamation. S’ajoutent à cela l’âge, la profession et le sexe.

Au fil de la relation avec vos clients, interrogez-les sur leur personnalité, leurs valeurs et leur mode de vie. Vous pourrez ainsi optimiser le ciblage de vos offres.

Comment les transactions des clients sont-elles enregistrées et analysées ?

Il existe une stratégie marketing baptisée analyse du panier. Elle consiste à garder une trace des produits achetés, les dates d’achats et la fréquence de ces achats. Vous serez ainsi en mesure d’anticiper les futurs besoins de vos clients, auxquels vous ferez des recommandations pertinentes et personnalisées.

Quelles méthodes utilise-t-on pour la collecte de données des clients ?

Il existe plusieurs méthodes pour récolter les données de vos clients : par un vendeur physique s’il s’agit d’un magasin, un sondage en ligne, un concours, au téléphone, ou à travers votre site internet.

Comment stocker les données collectées ?

Si Excel est le premier outil auquel on pense pour stocker les données utilisateurs, Jeff Tanner conseille vivement d’investir dans un outil CRM complet. Vous pourrez ainsi enregistrer, suivre et analyser efficacement les informations récoltées.

Comment protéger les informations confiées par vos clients ?

La première étape consiste à crypter les données de vos clients. Louez les services d’un expert, ou engagez un spécialiste de la sécurité des données. Il s’agit de protéger l’identité, les coordonnées, les numéros de carte bancaire, les habitudes de consommation : ces informations sont une mine d’or pour les pirates ! De plus, dans certains pays, à l’instar de la France, la collecte de données est particulièrement encadrée par la législation.

Comment procéder en toute légalité ?

En effet, la collecte de données est encadrée par des lois et des règles officielles, on parle alors de politique de confidentialité. Ainsi :

  • Indiquez clairement à vos clients quelles sont les données collectées et à quelles fins
  • Donnez le droit à vos clients d’accéder à leurs informations personnelles
  • Indiquez à vos clients si vous avez l’intention de partager les informations récoltées
  • Donnez à vos clients la possibilité de ne pas recevoir d’emails commerciaux de la part de votre entreprise

Faut-il vendre les informations relatives à vos clients à d’autres entreprises ?

Attention, les clients n’apprécient pas tous de voir leurs informations personnelles vendues à d’autres entreprises. S’il s’agit d’un moyen de gagner de l’argent pour votre entreprise, cette méthode est assimilée à du spam. Dans le cas où vous souhaitez pratiquer la vente de données de vos clients, indiquez-le clairement dans votre politique de confidentialité.

Comment peut-on tirer parti des données collectées ?

Les données utilisateurs sont une valeur ajoutée pour votre entreprise. Elles vous permettent ainsi de comprendre votre clientèle cible, de mieux communiquer avec elle, de créer une communication percutante et de présenter le marché. Ces données vous permettent également de cibler les besoins des clients, et donc de stimuler vos ventes.

Quelles sont les erreurs à éviter ?

Procédez étape par étape. Il est inutile, voire inefficace, de demander à vos clients de livrer toutes leurs informations personnelles en une fois.

Le fin du fin, selon Jeff Tanner, est de parvenir à baser sa stratégie de marketing uniquement sur les données transactionnelles de vos clients, en devenant capable de formuler des hypothèses.

A lire aussi dans la rubrique Content Marketing News :

Image Shutterstock

Noter cet article